La Société Des Journalistes condamne les propos de Marine Le Pen

puApres avoir refusé de venir débatre sur l’émission politique  » Des paroles et des actes », présentée par l’animateur de France 2 David Pujadas Marine Le Pen avait  traité le journaliste  «d’amateur».

La Société Des Journalistes a décidé d’apporter son soutien aux journalistes en condamnant ce vendredi les propos de Marine Le Pen en ces termes dans un communique qui a été transmis à l’AFP : «Fuir le débat constitue le pire des choix pour un représentant politique qui sollicite les suffrages de ses concitoyens. Et les insultes à l’encontre de notre confrère sont indignes du chef d’un parti qui se revendique démocratique».

La société a demandé par la suite que désormais que l’élaboration de l’émission soit faite dans «la plus grande rigueur et également dans le respect total des règles déontologiques… ». Rappelons que le journal subit d’énorme critique pour avoir invité à cette émission pour une nouvelle fois la présidente du FN, Marine Le Pen.

France 2 avait invité les deux principaux adversaires de Marine Le Pen aux régionaux en deuxième partie de l’émission.

Ce qui n’a pas plus à la présidente du FN qui a posé des conditions pour participer à l’émission à la place du débat «national» qui devrait normalement passer en première partie avant de renoncer définitivement de participer à l’émission et en déclarant que : «L’amateurisme et la servilité de M. Pujadas ont transformé aujourd’hui l’organisation de cette émission en véritable pantalonnade»

Anal